Au cœur des temps anciens, le mal se répand sur terre, il faut se battre ou accepter de disparaître, le danger est partout...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La Guilde du Nord

Aller en bas 
AuteurMessage
Fonction :
  • Membre
Présence :
  • Actif
Messages : 65
Double-compte : Non
Âge in-RP : 74 ans
Situation marital : Fiancée
Aveleen Eärfalas
Elfe des Bois
Aveleen Eärfalas
MessageSujet: La Guilde du Nord   La Guilde du Nord Icon_minitimeDim 13 Jan - 9:29
L’air, ici, avait quelque chose de particulier, qu’Enkidiev ne possédait pas. Jamais elle n’avait ressentie ça, depuis sa naissance, c’était… Comment expliquer ça… Elle ne saurait pas vraiment dire, c’était différent, elle se sentait vivifiée, beaucoup plus vivante et éveillée, elle respirait tout à coup plus librement et avait l’esprit plus clair. Une impression un peu étrange, soit, c’était ainsi. Elle sourit un peu doucement en suivant les autres, vers les dragons et les hommes venus les chercher. Jasson avait pu leur confirmer, en fouillant leurs esprits, qu’ils n’étaient pas des ennemis, quand bien même leurs méthodes d’invitation étaient à revoir. Elle ne fera pas de commentaire, néanmoins, ne connaissant ni les coutumes ni les façons de faire des hommes de ce royaume. Elvadar… Le nom lui était pourtant familier, elle avait dû le lire dans un récit ou l’entendre dans une chanson, sans doute. La peur lui restait étrangère, ces dragons la fascinaient malgré elle et pouvoir grimper sur le dos de l’un d’eux pour voyager était un immense honneur. Celui duquel elle s’approcha était d’un rouge profond, le regard jaune vif avec des pupilles fendues noires. Aveleen le salua avec respect, avant de grimper sur son dos.

La ville avait beau être très proche, personne n’était choqué de voir cinq énormes dragons en bordure, avec des passagers sur leurs dos, s’envoler en direction du Nord. Ce qui lui plaisait énormément, cette mentalité, la magie acceptée, ces bêtes magnifiques et intelligentes vivre au grand jour sans provoquer un vent de panique. Elle s’accrocha à une grosse pique devant elle lorsque le dragon s’arracha du sol et fila vers les cieux, voyant la terre s’éloigner à une vitesse vertigineuse puis le paysage défiler si rapidement sous eux. Le froid ne la gênait pas, ni le vent, ses vêtements Elfiques lui procuraient assez de chaleur comme cela et le corps lui-même du dragon était brûlant. Se penchant un peu, elle sourit encore, le visage battu par le vent, ses longs cheveux roux claquant derrière elle. C’était une expérience incroyable, si haut, si vite, elle fit un signe de main à Jasson, placé sur un autre dragon, serrant dans ses bras son apprenti terrifié. Ils volèrent deux ou trois heures, peut-être, avant d’arriver au Nord. Immenses étendues de montagnes, de roc, de neige et d’un vent affreusement glacial.

Le château, au sommet d’une montagne imposante, vers lequel ils se dirigeaient, ne ressemblait à rien de ce qu’elle avait déjà pu observer. Ses dimensions n’étaient pas conçues pour des humains, il était taillé dans une pierre noire abrupte, perché au sommet de monts impressionnants. C’était… magnifique. Imposant. Impressionnant. L’atterrissage se fit avec une certaine douceur, malgré la taille énorme de leurs montures du jour. Voici don Elvadar, puissant royaume des hommes et des dragons de ce continent décidément, il se passait toujours des choses étonnantes au Nord. Callum les attendait à l’entrée de la bâtisse, visiblement faite pour que des dragons puisse y passer, d’où la taille gigantesque de tout le château. Ils rentrèrent avec lui et quelques gardes venus les chercher, sans oublier les dragons, bien sûr. Et des dragons, il y avait autant que d’habitants bien humains, dans ce château. De toutes les tailles, toutes couleurs, toutes les grosseurs, un spectacle sans doute impossible à observer ailleurs, même dans leurs rêves les plus fous.

Capitaine – La Reine Lanathiel vous convie à dîner avec elle, ce soir.

L’Elfe avait environ une avalanche de questions à lui poser, sur cet endroit, sur ce continent lui-même, sur le lien qui les unissait avec les dragons. Elle sourit donc, toujours aussi vivifiée par cet environnement étonnant. Comment n’avait-elle jamais réalisé, sur Enkidiev, que l’air y était si pauvre ? cet endroit battait au rythme de son cœur, c’était incroyable.

_________________
La Guilde du Nord Vger
Revenir en haut Aller en bas
Fonction :
  • Membre
Présence :
  • Actif
Messages : 13
Âge in-RP : 26 ans
Situation marital : Célibataire
Lanathiel
Reine de Elvadar
Lanathiel
MessageSujet: Re: La Guilde du Nord   La Guilde du Nord Icon_minitimeVen 1 Fév - 20:27


La Guilde du Nord


Il était bien rare que le château Royal d’Elvadar reçoive des invités, d’autant plus des étrangers venant d’un continent voisin. Puisque tel était le souhait de leur allié potentiel, échanger tout d’abord sur ce point avant de dire oui ou non, soit, elle ne s’y opposait pas, qu’ils viennent. Elle les conviera à un repas ce soir, à leur arrivée, afin d’échanger avec eux, leur présenter son territoire et le long partenariat avec les dragons, puis écouter leur propre quête, curieuse de découvrir ce qui les amenait sur Nahrta. Elle avait déjà eu un ou deux coups de la part du mercenaire mais voudrait connaître l’histoire complète, afin de savoir plus précisément à qui elle avait affaire. Par la suite, il serait intéressant de savoir si elle pouvait ou non s’en faire des alliés. Tout était toujours une question de choix stratégiques à déterminer, pour la protection de son pays et du Pacte.

Elvadar manquait cruellement d’alliés car trop de personnes étaient effrayées par les dragons. Ils étaient cernés par de nombreux ennemis, ne disposaient que de rares alliances militaires et politiques, de trop rares alliances, qui menaçaient l’équilibre et la sécurité du royaume. Lanathiel le savait sous la menace du couperet et mettait donc toujours ce qui était en son pouvoir pour pallier à ce problème. Ils étaient, bien sûr, capables aujourd’hui de faire face à n’importe quelle menace, cependant, qui pourrait prédire combien de temps cela durera encore ? Aucune contrée n’était éternelle. Tôt ou tard, un ennemi plus puissant que leur armée et les dragons réunis pouvait tous les emporter, ils succomberont sous la force du poids ennemi, aucun pays ne pouvait y échapper à ce destin. Cependant, ils pouvaient le retarder.

Évaluer leurs forces objectivement, en faire de même avec celles de leurs adversaires mais aussi celles de leurs alliés. Déterminer les terrains favorables aux affrontements et ceux où le repli était nécessaire. Réfléchir aux alliances profitables et nécessaires, aux alliances toxiques mais néanmoins indispensables, et aux alliances inutiles, voire coûteuses. Calculer précisément les risques acceptables, le moment parfait pour attaquer, et le moment de se retirer. Retirer un enseignement des erreurs commises et adapter ses plans en fonction du terrain, de qui combattait et pourquoi. Tout cela était part de son devoir, en tant que reine et cheffe militaire de cette contrée. C’était pour ce devoir qu’elle venait de recevoir les autres compagnons du mercenaire et qu’elle les invitait à s’asseoir à sa table. Igan était là aussi, toujours avec son habituelle tenue de soldat.

« – Quelle est la raison de votre venue sur notre continent ? Il est bien rare de recevoir des personnes arrivées d'Enkidiev. »

Nymeria. & Gif par Tumblr

_________________
La Guilde du Nord 8b1l
Revenir en haut Aller en bas
 
La Guilde du Nord
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» Direction pôle Nord (PV Shinzô)
» Les plages du Nord
» [Insolite] Cratère nord
» Un Général en Amérique du Nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Piliers de la Terre :: Continent de Nahrta :: Contrées du Nord :: Elvadar-
Sauter vers: